Panama, expédition dans la jungle du Darien

Ce voyage est une expédition au cœur des territoires vierges de l’Amérique Centrale. Nous partons pour deux traversées à pied, inédites au milieu de la Tierra Madré en compagnie des indiens Embéra et des indiens Gunas. Ce voyage rare et exclusif nous permet de relier le pacifique à l’Atlantique en deux circuits à travers la jungle pour vivre au plus prés des communautés amérindiennes. Nous partons accompagné d’un guide naturaliste spécialisé dans les expéditions jungle , un traducteur francophone, des guides indiens embéras et Gunas, des porteurs pour la nourriture et le matériel de bivouac.

Les point forts

  • Organisation de notre vie au milieu de la Selva
  • Communauté Embéra du Parc national du Darien
  • Playa Muerto et les rives du Pacifique
  • Communauté Guna de la jungle du Darien et des îles San Blas
  • Panama, graffiti tour et les écluses
Jour 1
Vol France / Panama city

Vol pour Panama. Transfert à l’hôtel centre ville. Repas du soir suivant les horaires d’arrivée vers la rue d’Argentine.

Repas : libres.
Hébergement : en hôtel

Jour 2
Panama-Meteti

Départ tôt le matin pour le terminal de bus d’Albrook et nous partons pour Méteti, une des dernières villes située sur la panaméricaine. Rencontre avec l’équipe de guide naturaliste. Breefing sur les conditions de vie en Jungle préparation des sacs pour les prochains jours.(voir fiche pratique préparation des sacs pour la Jungle)

Déjeuner et diner : compris.
Transferts en bus collectif : 5 heures
Hébergement : en hôtel

Jour 3
Golf de san miguel- Garachiné

Nous partons de bonne heure ce matin pour Porto Quimba. Nous prenons un petit déjeuner panaméen à la gargote du port et embarquement sur notre Lancha (embarcation à moteur).
Nous dépassons « las dos bocas », deux îles qui protégèrent la ville de La Palma, capitale du Darien, à l’époque où l’or du pillage Inca s’entassait sur les quais. Partout les collines croulent sous une jungle épaisse, les eaux boueuses des rios vont se perdre dans l’océan pacifique, pas une installation humaine en vue, nous sommes fréquemment suivit par les dauphins.
Nous débarquons à Garachiné village portuaire du bout du monde. On grimpe dans un vieux pick up qui nous amène au démarrage de notre expédition. Puis un sentier nous conduit entre les collines cultivées et les premiers bosquets de la jungle du Darien. Nous sommes accueillis dans la communauté Embéras de Cerro Naipe où nous découvrons l’agriculture locale, l’artisanat ; échanges avec les habitants puis première nuit en hamac sous un rancho traditionnel.

Transfert en Lancha : 3 heures
Randonnée : 2 heures
Hébergement : bivouac
Déjeuner et diner : compris

Jour 4
Jungle du Darien et camp à Taguales

Accompagnés de nos guides Indiens Embéra, nous pénétrons dans la jungle, profitant du cours des rios pour se déplacer ; au cours de cette aventure nous traversons plus d’une trentaine de fois des cours d’eau plus ou moins tumultueux suivant les pluies récentes. L’expédition en forêt primaire est toujours une expérience très forte, très prenante par la vigilance demandée, l’humidité, la boue, mais aussi les bruits, les odeurs, la nature exubérante et ce sentiment d’être dans l’intimité du monde.
Bivouac dans une clairière, installation des hamacs (moustiquaires intégrées avec par-pluie),. Préparation du repas et bivouac au cœur de la jungle.

Randonnée : 5 à 6 heures
Hébergement : bivouac
Déjeuner et diner d’ expéditions

Jour 5
Taguales - Playa Merto

Nous nous réveillons au cœur du monde, et nos amis Embera de Playa muerto sont là pour nous accompagner jusqu’à leur village Nous grimpons sur une colline pour voir l’étendu du golf de San Miguel et l’océan. Puis un sentier nous descend vers le village. Là , une plage de sable noir ponctuée de cocotiers borde l’océan pacifique. La communauté joyeuse de Playa Muerto nous accueille sous les carbets, autour de nous la jungle et devant nous l'océan Pacifique!

Randonnée : 5 à 6 heures
Hébergement : en dortoir sous les carbets traditionnels
Déjeuner et diner  : communautaires
Diner : libre

Jour 6
Communauté Embera de Playa Muerto

Un sentier entre plantations et jungle nous conduit vers une aire de nidification des aigles harpies. Retour au village pour le déjeuner. L’après midi est consacrée à la préparation de la fête du soir, et à nous initier aux peintures corporelles. Baignade dans l’océan, pêche, découverte de l’artisanat et de toutes les fibres végétales, teintures naturelles utilisées pour la fabrication de la vannerie internationalement reconnue, soirée danse traditionnelle et conte de la forêt.

Randonnée : 4à 5 heures heures
Hébergement : dortoirs sous les carbets
Repas  : communautaires

Jour 7
Playa Merto - Morti

Notre lancha nous ramène vers la civilisation. On prenons le minibus à porto Quimba pour un retour vers la panaméricaine. Récupération des bagages laissés à Météti et nous préparons nos sacs pour l’expédition suivante: L'archipel des San Blas (voir fiche technique).Nos bagages principaux partent pour l’hôtel à Panama. Nous embarquons d’abord en bus collectif jusqu’à Torti où nous sommes pris en charge par une autre communauté indienne emblématique du Panama, les Gunas. Changement de véhicule pour le village de Morti; Accueil dans la communauté, visite au seilar (chef communautaire). Nuit en Rancho au cœur de ce village Guna de la jungle.

Transfert : Lancha 3 heures 5 heures de mini bus
Hébergement : en hamac
Déjeuner : restau local à Météti
Diner : communautaire à Morti

Jour 8
Dans la jungle de Morti

Après un bon petit déjeuner nous nous préparons pour cette nouvelle expédition du bout du monde.
Une fois notre équipée en ordre de marche, nous plongeons dans la forêt tropicale vierge, entouré d’arbres primaires et secondaires. c'est une nouvelle immersion dans une nature sauvage et préservée. Nous prenons le temps d’observer, de regarder, de sentir ce qui passe autour de nous, notre marche est rythmée par de multiples traversées des rios qui descendent des escarpements. Nous sommes sur le territoire du jaguar, "el tigré" Avant la tombée de la nuit, nous préparons nos hamacs et prenons le dîner au milieu de la selva qui s'éveille progressivement à la nuit.

Randonnée : 5 heures
Hébergement : en bivouac
Repas : d’expéditions

Jour 9
Morti (Campamento de la sociedad Muladub)

Dans la matinée, nous prendrons le petit déjeuner, pour poursuivre l’expédition jungle, pour atteindre un camp Guna. Face au réchauffement climatique, et devant l'imminence de la montée des eaux, les Gunas s'organisent pour redéfinir leur territoire. Une route devrait, d'ici 10 ans, traverser la jungle pour atteindre les îles les plus isolées des San Blas. Mais pour l'heure c'est la forêt qui dicte sa loi.

Randonnée : 5 heures
Hébergement : en Bivouac
Déjeuner et diner : d’expédition

Jour 10
Camp Muladup - Dubbag (Île de Pin)

Au lever du jour, nous quittons le camp pour descendre vers l’archipel des San Blas. Ici les rios vont se perdre dans l’océan Atlantique, la mer des Caraïbe. Nous arrivons sur la côte de Muladub. Nous quittons ne partie de notre équipe terrestre (porteurs) et nous prenons une lancha pour arriver à l’île de Dubbag. Nous nous installons dans la cabane communautaire située en face de la mer. Après le déjeuner nous visitons le village pour se présenter aux chefs de la communauté et découvrir la culture complexe et unique des indiens Gunas. Nous profitons de la félicité d'un bain de mer chaude après ce séjour de jungle!

Transfert en lancha : 30 minutes
Randonnée : 4 à 5 heures
Hébergement : en cabanes
Déjeuner et diner : communautaires

Jour 11
Dubag  - Anachukuna

Après le petit déjeuner, nous grimpons sur la plus haute colline de l’archipel des San Blas avant de reprendre notre lancha pour se rendre à Goedub. Sur un cayo corallien inhabitée riche en vie marine, nous explorons les fond marins (snorkeling) et à bords de cayuco, pirogue traditionnelles, nous naviguons sur la lagune. Préparation du déjeuner (Fruits de mer et pêche le jour )
Dans l’après-midi, en lancha, nous nous rendons dans une autre communauté Guna, Anachukuna.

Transfert en lancha : 2 heures
Randonnée : 2 heures
Hébergement : en cabanes
Déjeuner et diner : communautaires

Jour 12
Anachukuna – Armila

Très tôt, nous prenons le petit déjeuner et nous partons pour Armila. C’est une randonnée qui fait le tour du golfe, sur la plage. Nous traversons la rivière Pito et la plage de sable blanc de 5 km jusqu’à destination. Installation dans les cabanes et découverte de ce gros village traditionnel, baignade entre Océan et rio.
Dans la soirée, Nacho nous raconte l’histoire du peuple Guna. Vous comprendrez pourquoi les Gunas, seule nation indienne indépendante au monde, ont conservé leurs coutumes et traditions en dépit des changements.

Transfert en lancha : 1 heures
Randonnée : 5 heures
hébergements : cabanes collectives
Repas : communautaires

Jour 13
Armila

Après le petit déjeuner nous embarquons à bord de cayuco pour remonter le rio vers la Finca (ferme) de Nacho, visite des cultures (platano, guinéa, café, cacao, yuca…)
Retour au village pour le Déjeuner. Dans la l‘après midi, les femmes Guna nous expliquent l’art si particulier des Mola et présentations de leur travaux. Rencontre avec les responsables de la communauté et discussion autour de la médecine traditionnelle, de la Tierra Madré et du chamanisme. Le soir nous allons nettoyer la plage des plastiques qui s'y échouent, où les tortues Luth viennent en nombre pondre leurs œufs de février à juin.


Hébergement : en cabanes collectives
Repas : communautaires

Jour 14
Armila - Panama city

Nos adieux faits à la communauté et un sentier nous amène à Porto Obaldia où nous prenons un vol pour Panama City. Atterrissage à Albrook transfert et Installation à l’hôtel en fin de journée, rendez vous dans le « casco » ou nous faisons une balade autour du street art, un aperçu de la vie politique du pays.

randonnée porto Obaldia : 2 heures
vol intérieur : 45 minutes
hébergements : hôtel
Déjeuner : compris

Graffiti tour : 2 heures

Diner: libre

Jour 15
Les écluses, casco et vol international

Nous visitons les écluses de Miraflorés,( ouverture à 8 heures, les plus gros bateaux ne circulant que tôt le matin); Nous découvrons cette autre histoire du Panama. Au marché au poisson, nous dégustons notre dernier repas panaméen, balade dans le casco antigio (vieux Panama) avant le transfert à l’aéroport.
Envol en fin de journée

transfert aéroport : 1 heure 30
Déjeuner : compris

Jour 16
Arrivée France
Voyages
Dates
État
Nb places
Places réservées
Places en option
Places disponibles
Réservation
Panama, expédition dans la jungle du darien – 01 06/08/2022 - 21/11/2022
Non garanti
12
0
0
12
Réservez
Prix du voyage : Nous consulter

Niveau du voyage

Ce voyage d’expédition à travers la jungle ne nécessite pas de connaissances techniques particulières. En revanche il faut une bonne constitution mentale et physique pour supporter l’humidité, la boue, la traversée constante des rios. Une rigueur particulière est nécessaire pour garder ses affaires au sec, pour aller aux toilettes et pour circuler la nuit. L’hygrométrie est très élevée en jungle et la pluie peut survenir à tout moment. mais la température ambiante descend rarement en dessous des 28 degrés d’où un sentiment de chaleur et de moiteur constant.

Nombre de participants

4 à 12 personnes

Randonnée en jungle

Chaque randonnée est encadrée par votre accompagnateur et/ou votre guide indien.
La jungle est un réservoir de vie, mais la faune y est furtive et difficile à voir le jour. Vos guides vous donneront les codes de conduites, bien suivre les sentiers, une attention particulière aux fourmis certaines sont vraiment douloureuses mais facilement repérables. Marchez toujours derrière vos guides, ils connaissent les risques de la jungle et ouvre la voie.
Dans la Jungle l’humidité est constante, chaleur de 30 degrés environ, et la traversée des rivières (rios) mouillent les pantalons et les chaussures. Prévoyez donc des vêtements qui sèchent rapidement. Pas de short en jungle et des manches longues sont préférables, le soir à la tombée de la nuit également, à l’heure où les moustiques se réveillent (il n’y en a pas plus qu’ailleurs).
Serpents et araignées ne circulent que la nuit, vos guides indiens vous donnerons toutes les consignes de sécurité pour éviter de faire de mauvaises rencontres.

Hébergement

Dans le Darien chez les indiens Embéras, nous dormons sous des carbets, toit en palme et plancher sur pilotis en dortoirs collectif
Dans les San Blas chez les Gunas, nous dormons en cabanes collectives. En ville les nuits sont en en chambre double ou twin à partager, hôtel confortable ou Guest house

Le bivouac

Pendant les traversées de Jungle vous dormez en hamac spécial-jungle, avec un toit protection contre la pluie. Ils sont très facile à installer, léger (600gr). Ils s’ouvrent par dessous grâce à un scratch. Sous votre hamac vous prévoyez une petite bâche pour mettre votre sac et une poche plastique qui ferme pour mettre vos chaussures et affaires mouillées,(ces affaires que vous remettrez le matin, un peu frais au début puis on s’y fait). Gardez toujours des affaires sèche pour la nuit, indispensable confort nocturne, que vous remballez le matin dans un sac hermétique.
Les repas se prennent au bord d’un rio. les toilettes sont balisées par vos guides avec obligation de suivre les consignes de sécurité. Les « bêtes » circulent la nuit, tarentules et serpent peuvent être dangereux. La nuit vous ne touchez rien, ni les arbres , ni les bâtons au sol. Vous vous déplacez le moins possible et toujours avec vos bâtons de marche pour faire du bruit ou écarter la végétation et votre lampe frontale. Les règles sont simples et efficaces, faites confiance à vos guides.

Les repas

Chez les indiens, nous partagerons le produit de leur production, de la pêche et de la chasse parfois.
Poissons, poulet, riz coco, patates douce et igname, yucca, platanos et bananes plantains. Dans la jungle, nous préparons une nourriture d’expédition à base de féculents (pates-riz) agrémenter de carotte et choux, bananes plantain et yuccas, boite, corn beef ou de viande séchée. Nous prenons également des fruits, biscuits,, thé, café, confiture.
Pour les quelques repas laissés libres, vous trouvez, à chaque fois, un choix multiple et varié de menus et de restaurants. Comptez 15 à 20$ pour un plat.

Accompagnement

Accueil à l’aéroport par un guide anglophone et guide local francophone, tout au long du parcours, et chauffeur hispanophone. Votre accompagnateur est votre relais pour comprendre et découvrir les us et coutumes ainsi que ces attraits culturels et naturels. Pendant les traversée nous nous munissons de téléphone satellites et les différents poste de la Senafront (police des frontières) sont au courant de nos déplacements et de notre itinéraire. En cas de soucis ils interviendront dans les plus bref délais.
Dans les communautés indiennes des guides locaux secondent votre accompagnateur pour être au plus près des traditions et coutumes locales.
Ils ont en charge la réussite de votre voyage, n’hésitez pas à leur poser des questions et suivre leurs conseils. pendants les traversée de jungle une équipe locale indienne renforcera nos équipes habituelles. Ils sont porteurs, guides, chasseurs et compagnons d’expédition.

Bagages

Nous vous recommandons de prendre un bagage principal sac banane et un sac à dos 40 litres pour les expé jungle :

Bagage principal : un sac de voyage souple facile à ranger dans les véhicules. C’est le sac qui voyage dans la soute de l’avion. Pendant le voyage, il contient les affaires que vous n’utilisez pas pendant les randonnées. Transporté par les véhicules, vous le retrouverez à l’arrivée de la jungle à Playa Muerto , ATTENTION : dans les Sanblas votre bagage partira directement vers l’hôtel de Panama City avant la randonnée. Il vous faut prévoir vos vêtements du J8 au J13.
Prévoyez un sur-sac étanche pour les Lancha et les transports maritimes (un sac poubelle épais qui puisse contenir votre sac suffit).
Dans votre bagage emballez tout votre linge dans des sacs hermétiques, en compartimentant vos affaires.
Prévoir un sac étanche pour le linge humide.

Bagage d’expédition : un sac à dos de randonnée 40 litres est indispensable. Choisissez-le suffisamment grand pour pouvoir y contenir le hamac lors de certaines étapes. Prévoyez des sacs hermétiques avec zip pour les téléphones, papier d’identité, argent.
C’est le sac que vous emportez avec vous dans la cabine de l’avion. Il peut être utile d´avoir avec soi de quoi « survivre » pendant quelques jours à l´arrivée, au cas où le bagage en soute s’égare : chaussures de marche, nécessaire de toilette, médicaments et sous vêtement et quelques vêtements de rechange.

Electricité

La plupart des prises sont à fiches plates et délivrent du 110 V (comme aux USA). Certains lieux sont équipés en 110 V et en 220 V. Demander avant de brancher vos appareils. Il est indispensable de prévoir un adaptateur de prise électriques. Prévoyez des power Bank pour vos équipements pendant les traversée de jungle et chez les indiens.

Equipement

Sacs hermetiques et imperméables
Vêtements légers de préférence : chemises, tee shirts, pantalons(de jungle) short ou bermuda
Un pull ou une fourrure polaire légère (pour l’avion et pour les soirées)
Une cape de pluie
Un maillot de bain.
Les chaussures.
Au panama, les randonnées s’effectuent souvent sur des terrains boueux ou humide. Nous sommes appelé à traverser des Rio. Prévoyez des chaussures faites à votre pied qui sèchent vite, plutôt en toile, éviter le cuir.
Prévoir une deuxième paire ou des claquettes pour le soir. Pour le snorkeling , vous pouvez prévoir des chaussures spéciales pour l’eau.
Lunettes de soleil
Gourde isotherme (1 L min.)
Filtre pour l’eau ou cachet (micropur)
Lampe de poche et/ou lampe frontale
Crème solaire haute protection
Briquet (tempête) pour brûler vos détritus (à mettre dans le bagage en soute)
Couteau pliant (à mettre dans le bagage en soute)
Nécessaire de toilette (produits biodégradables de préférence)
Papier de toilette (biodégradable si possible)
Serviette de toilette à séchage rapide
Protections auditives anti-bruit
Chapeau ou casquette couvrante sur le cou
Anti Moustiques INDISPENSABLE ; nous en trouvons sur place très efficace dans les super marché de Panama.
Adaptateur de prise électrique
Duvet fin et drap en coton pour le hamac c’est parfait.
Bâtons de marche
compartimentez tous vos vêtements dans des sacs hermétiques et imperméables

Pharmacie

Nous vous recommandons d’apporter vos médicaments :
Médicaments personnels
Anti douleur type Paracétamol
Anti diarrhéiques
Traitement antibiotique à large spectre
Anti fongique pour les pieds
Pansement intestinal
Crème solaire à forte protection pour les lèvres et la peau
Collyre pour les yeux
Crème hydratante pour le traitement des brûlures superficielles (ampoules et coups de soleil)
Bande élastique adhésive,
Pansements adhésifs et compresses désinfectantes
Pastilles purifiantes pour désinfecter l’eau
Répulsif anti-moustique
crème apaisante pour les piqures
anti staminique

double peau pour les ampoules

Budget sur place

Il est préférable de vous munir de dollars en petites coupures. Le change s’effectue dans les banques, les bureaux de change et les hôtels seulement à panama city. Il existe quelques distributeurs dans les grandes villes et aux aéroports internationaux.
Budget à prévoir pour les pourboires, les boissons et repas non compris : 100 $

Transport

Nous alternons les transports tout au long du circuit
Bus collectif pour aller dans le Darien et Lancha privée
Bus collectif jusqu’à Chépo et véhicule privée jusqu’à Torti dans les San Blas, lancha privée.
Vol air Panama pour le retour des san blas à panama city

forêt tropicale primaire