Panama, la vie secrète des paradis indiens

En un seul voyage nous expérimentons la Jungle du Darien des indiens Embéras et l’Archipel des San blas des indiens Gunas. Mais aussi à Chitré, nous découvrons la culture hispanique de Panama et enfin en robinson sur le sanctuaire marin de l’île de Coîba, nous explorons l’île et les fonds marins du Pacifique. Une formule magique pour un territoire vierge et sauvage mêlant les îles des deux océans, la jungle primaire et la rencontre authentique des amérindiens. Les écluses de Miraflores marquent l’embouchure du Fameux canal de Francés et partageons un tour du street art politique à Panama cuidad, un aperçu de l’histoire récente de ce pays hallucinant.

Les point forts

  • Le parc national du Darien et les indiens Embéras
  • Archipel des San Blas et la culture Guna
  • Cultures paysannes de la péninsule d’Azuero
  • Coïba un sanctuaire sur le pacifique
  • Ecluses et Street art à Panama city
Jour 1
Vol France / Panama city

Vol à destination de Panama City. Accueil par notre guide panaméen anglophone et transfert à votre hôtel

Repas : libres.
Hébergement : en hôtel

Jour 2
Panama-Yaviza

départ très tôt pour éviter les encombrements de la ville pour le terminal de bus d’Albrook et nous embarquons pour aller jusqu’au bout de la panaméricaine à Yaviza. Notre déjeuner est pris sur le pouce au grés des arrêts du bus (votre guide s’occupera du snacking).
A Yaviza installation à l’hôtel dans cette localité du bout du monde. Ici les bateaux continuent la route et les quais de yaviza regorgent d’activité, dans un mélange de culture indienne et caribéenne (afro-descendianté). Nous sommes à la porte du Darien une vaste forêt vierge, une dernière frontière que nulle route ne traverse. Ambiance typique de village tropical.

Déjeuner et diner : compris.
Transferts en bus collectif : 6 heures
Hébergement : en hôtel

Jour 3
Yaviza - Porto Réal - Piji Basal

Apres le petit déjeuner nous embarquons sur une lancha pour remonter le fleuve jusqu’à Porto Réal. Là un pic up nous embarque jusqu’au village Embéra de Piji Basal.
Accueil par la communauté et le Noco (chef du village). Déjeuner et balade dans les champs qui entourent le village où nous seront présentés les différentes cultures. De retour au village nous pouvons nous baigner avec les enfants dans le Rio ou partager une partie de Foot. A la veillée nous parlerons des croyances Embéra et de leur relation à la selva.

Transfert en Lancha : 2 heures
Randonnée :1 heure 30 à 2 heures
Hébergement : dortoirs collectif
Déjeuner et diner : communautaires

Jour 4
Piji basal jungle et culture

Ce matin, nous partons pour une randonnée et ce sera l’occasion de gouter aux mystères de la jungle, baignade dans une belle cascade et retour à Piji Basal pour le déjeuner. L’après midi est consacrée à la découverte de la richesse culturelle des Embéras, artisanat à base de fibre végétale (panier reconnue dans le monde entier pour leur finesse d’exécution) danse et peintures corporelles
Repas et sortie nocturne autour du village pour écouter la jungle et voir les animaux qui ne sorte qu’à la nuit tombée.

Randonnée : 4 heures
Hébergement : dortoir collectif
Déjeuner et diner : communautaires

Jour 5
Yaviza- Chepo -  Carti - archipel des San Blas

Les adieux à nos amis indiens Embéra de ce bout du monde pour retrouver Yaviza et le bus jusqu’à Chepo où, après le déjeuner, nous prenons des 4x4 pour Carti, le port d’entrée de l'archipel des San Blas. Nous embarquons pour aller se perdre sur un îlot désert des San Blas, paradis de carte postal (casa de papel), entre corail et cocotier nous plongeons dans l’eau tiède de la mer des caraïbe. Nuit en cabane repas de poisson.

transfert en bus collectif  et 4×4 : 5 heures

Lancha:  2 fois 2 heures
Hébergement : cabanes sur la plage
Déjeuner et diner  : restaurants locaux

Jour 6 et 7
Achutupu/ mamitupu

L’archipel des San Blas est un lieu unique, par sa géographie, des cayos coralliens qui émergent de l’océan et son occupation humaine, les indien Tulé (les hommes humains), ou Guna, seule nation indienne autonome. Les côtes escarpés, découpées sont occupées par la selva souvent primaire. A l’embouchure des rio, sur quelques îlots éloignés de la côte se nichent les villages Guna, huttes sur pilotis, à cheval sur les rocher et la barrière de corail.
En lancha nous explorons ce monde resté à l’écart et fier de sa culture. A Achutupu et à Mamitupu , nous découvrirons la culture intact et riche des guna, entre démocratie participative et spiritualité. Visite de la fabrique d’huile de coco et le soir nous explorons les mondes invisbles, le rôle du Nélé (chamane) et des statuettes Nuchu.
Le lendemain à bord de nos cayuco nous explorons les abords du Rio pour peut être apercevoir les crocodiles ou autres amphibiens et les oiseaux. Visite des Finca, les plantations qui émergent de la jungle (yuca, bananier, café, platanos…) retour aux cabanes. L’après midi sera consacré à la découverte de la culture Guna, structure politique, artisanat (les Molas) et peintures corporelles.

Randonnée et cayuco :2 à 3 heures
Hébergement : en cabanes au bord de l’eau
Repas  : communautaires

Jour 8
Isla Dupag -Goedup

A travers l’archipel des San Blas nous allons naviguer d’îles en île. Nous allons jusqu’à un ensemble de cayo affleurants pour faire du snorkeling dans la lagune de Goedup Puis nous revenons vers Dupag l’île à forme de baleine, pour grimper le sommet de l’île et profiter d’une belle vue. Retour sur la plage dans nos cabanes , repas communautaires.
déjeuner de poisson à Goedup

Transfert : Lancha 2 heures
randonnée : 2 heures
déjeuner et diner : communautaires
Hébergement : cabanes

Jour 9
Carti Panama

Très tôt ce matin nous reprenons la lancha pour rejoindre le port de Carti.
Retour vers Panama et déjeuner au Mercado de marisco.
En début d’après midi nous allons visiter les incontournables écluses de Miraflores sur le canal et la en fin de journée un tour des graffitis du vieux Panama nous permettra de s’immerger dans les riches heures de l’histoire politique de l’isthme.

Lancha et route Panama : 3 heures et 2 heures
Hébergement : Hôtel
Repas : en ville proche de l’hôtel

Jour 10
Panama -chitré

Nous partons de bonne heure pour rejoindre la panaméricaine et le désert de la Sariguas; visite des salines artisanales situées à la limite de la zone de mangrove qui borde l’océan Pacifique et des élevages de crevettes. A Parita Nous visitons un fabricant de masques de carnaval ‘’ diablos sucios ‘’, la petite église et artisan qui restaure les retables baroques.
Nous filons ensuite vers la Arena chez les potiers et Las Tablas, pour découvrir la fabrication de ‘’polleras ‘’, ces magnifiques robes brodées à la main que portent les femmes panaméennes pour les grandes occasions

Route : 2 à 3 heures
Hébergement : hôtel
Déjeuner et diner : restaurants panaméen

Jour 11
Chité - Santa Catalina

Nous reprenons la route pour aller de l’autre coté de la péninsule via Santiago la deuxième ville du pays, Nous allons au bout du golfe de Montijo à santa Catalina, l’autre paradis des surfeurs.
Installation à l’hôtel ou nous préparons un petit sac pour les deux prochains jours qui nous attendent. Coucher de soleil sur le Pacifique.

Transfert  : 4 heures 30 environ
Hébergement : hôtel
Déjeuner et diner : restaurants panaméens

Jour 12 et 13
L'île de Coïba

Le lendemain après le petit déjeuner départ pour l’ile de Coïba en Lancha, 1h15 de traversée. Nous ne prenons que notre petit sac à dos avec les affaires utiles pour passer ces deux jours sur l’île de Coïba en robinson. Nous fournissons le matériel de camping (tentes, matelas)
Le Parc National Coïba est une des réserves protégées les plus importantes du Panama, recouvrant une superficie de 270 125 hectares comprenant l'ile de Coïba et d'autres îlots, dans l'Océan Pacifique, au large de la province de Veraguas.
Déclaré au Patrimoine Mondial de l'Humanité par l'Unesco, le Parc National de Coïba est un véritable sanctuaire de la faune et de la flore du Panama avec 1 450 espèces de plantes recensées, 36 espèces de mammifères, 147 espèces d'oiseaux, 39 espèces d'amphibiens et de reptiles et de nombreuses espèces aquatiques comme le requin baleine, le requin tigre, la raie Manta, la dorade coryphène, le thon jaune, le dauphin tacheté pantropical, le dauphin à gros nez, l'orque et à certaines périodes la baleine à bosse.
Entre rochers volcaniques et mangroves, plages de sable et fond coralliens, jungle et vestiges d’un ancien pénitencier nous allons vivre 2 jours en Robinson sur cette île extraordinaire.
Nuit en bivouac, pique nique et repas de poisson retour à l’Hôtel le J13 au soir.

Transfert en lancha : 3 heures
Randonnée : 4 heures
Hébergement : bivouac sur Coïba, pique nique et poisson grillé
hébergement J13: retour à l’hôtel et diner

Jour 14
Coïba -  panama city tour et transfert aéroport

Ce matin, dernier regard sur le pacifique et ses secrets, nous repartons vers la cuidad et l’aéroport international pour embarquer vers notre destination de retour
Repas de midi sur la route

Transfert  : 5 heures
Déjeuner : restaurants sur la route

Jour 15
arrivée à destination de Retour


Hébergement : en cabanes collectives
Repas : communautaires

Pas de voyages
Voyages
Dates
État
Nb places
Places réservées
Places en option
Places disponibles
Réservation
Prix du voyage : 2 300  €

Niveau du voyage

Voyage en immersion chez les indiens et de nombreuses visites et petites randonnées, faciles ainsi que de nombreuses baignades. Ce voyage requiert un certain goût pour la marche, la vie communautaire, les rencontres et le bivouac.

Nombre de participants

de 4 à 12 personnes

Randonnées en jungle

Chaque balade ou randonnée doit être encadré par votre accompagnateur et/ou votre guide indien.
La jungle est un réservoir de vie, mais la faune y est furtive et difficile à voir le jour. La nuit en revanche tout le monde circule et la jungle devient dangereuse pour qui ne sais pas ! Vos guides vous donnerons les codes de conduites, bien suivre les sentiers, une attention particulière aux fourmis certaines sont vraiment douloureuse mais facilement repérables.
Dans la Jungle l’humidité est constante, chaleur de 30 degrés environ, et la traversée des rivières (rios) mouillent les pantalons et les chaussures. Prévoyez donc des vêtements qui sèchent rapidement. Pas de short en jungle et des manches longues sont préférables, le soir à la tombée de la nuit également, à l’heure où les moustiques se réveillent (il n’y en a pas plus qu’ailleurs).
Serpents et araignées ne circulent que la nuit, mais marchez toujours derrière vos guides, ils connaissent les risques de la jungle et ouvre la voie.

Hébergements

En ville les nuits sont en en chambre double ou twin à partager, hôtel confortable ou Guest house
Dans le Darien chez les indiens Embéras, nous dormons sous des carbets, toit en palme et plancher sur pilotis en dortoirs collectif
Dans les San Blas chez les Gunas, nous dormons en cabanes collectives
A Coïba nous montons notre bivouac, nuit sous tente et matelas.

Les repas

Les repas sont pris dans des restaurants locaux
Chez les indiens, nous partagerons le produit de leur production, de la pêche et de la chasse parfois.
Poissons, poulet, riz coco, patates douce et igname, yucca, platanos et bananes plantains.
Pour les quelques repas laissés libres, vous trouvez, à chaque fois, un choix multiple et varié de menus et de restaurants. Comptez 15 à 20$ pour un plat.
Ces diners sont libres pour permettre plus de liberté à chacun dans l’organisation de sa soirée.
Diner libres les jours 1et 14.

Accompagnement

Accueil à l’aéroport par un guide anglophone et guide local francophone, tout au long du parcours, et chauffeur hispanophone. Votre accompagnateur est votre relais pour comprendre et découvrir les us et coutumes ainsi que ces attraits culturels et naturels.
Dans les communautés indiennes des guide locaux seconderont votre accompagnateur pour être au plus près des tradition et coutumes locales.
Ils ont en charge la réussite de votre voyage, n’hésitez pas à leur poser des questions et suivre leurs conseils.

Bagages

Nous vous recommandons de prendre un bagage principal et un bagage à main pour le quotidien :
Bagage principal : un sac de voyage souple ou un sac à dos est nécessaire car facile à ranger dans les véhicules. C’est le sac qui voyage dans la soute de l’avion. Pendant le voyage, il contient les affaires que vous n’utilisez pas pendant la journée. Transporté par les véhicules, vous le retrouverez le soir à votre hébergement.
Prévoyez un sur sac étanche pour les Lancha et les transports maritimes (un sac poubelle épais qui puisse contenir votre sac suffit).
Dans votre sac emballez tout votre linge dans des sacs hermétiques, en compartimentant vos affaires.
Prévoir un sac étanche pour le linge humide.
Bagage à main : un petit sac à dos de randonnée est indispensable. Pendant le voyage, ce sac contiendra les affaires que vous porterez pour la journée : gourde, appareil photo, etc. Choisissez-le suffisamment grand pour pouvoir y contenir le pique-nique lors de certaines étapes. Prévoyez des sacs hermétiques avec zip pour les téléphones, papier d’identité, argent.
C’est le sac que vous emportez avec vous dans la cabine de l’avion. Il peut être utile d´avoir avec soi de quoi « survivre » pendant quelques jours à l´arrivée, au cas où le bagage en soute s’égare : chaussures de marche, nécessaire de toilette, médicaments et sous vêtement et quelques vêtements de rechange.

Transports

Nous alternons les transports tout au long du circuit
Bus collectif pour aller dans le Darien et Lancha privée
Bus collectif jusqu’à Chépo et véhicule privée jusqu’au port de Carti dans les San Blas, ensuite lancha privée.
Bus privée pour Chitré et Coïba.

Electricité

La plupart des prises sont à fiches plates et délivrent du 110 V (comme aux USA). Certains lieux sont équipés en 110 V et en 220 V. Demander avant de brancher vos appareils. Il est indispensable de prévoir un adaptateur de prise électriques. Chez les indiens , prévoyez piles et power bank pour recharger vos appareils, il n’y a pas toujours de l’électricité et souvent issus de panneaux solaires.

Equipement

Vêtements légers de préférence : chemises, tee shirts, pantalons, short ou bermuda
Un pull ou une fourrure polaire légère (pour l’avion et pour les soirées)
Une cape de pluie
Un maillot de bain.
Les chaussures.
Au panama, les randonnées s’effectuent souvent sur des terrains boueux ou humide. Nous sommes appelé à traverser des Rio. Prévoyez des chaussures faites à votre pied qui sèchent vite, plutôt en toile, éviter le cuir.
Prévoir une deuxième paire ou des claquettes pour le soir. Pour le snorkeling , vous pouvez prévoir des chaussures spéciales pour l’eau.
Lunettes de soleil
Gourde isotherme (1 L min.)
Lampe de poche et/ou lampe frontale
Crème solaire haute protection
Briquet pour brûler vos détritus (à mettre dans le bagage en soute)
Couteau pliant (à mettre dans le bagage en soute)
Nécessaire de toilette (produits biodégradables de préférence)
Papier de toilette (biodégradable si possible)
Serviette de toilette à séchage rapide
Protections auditives anti-bruit
Chapeau ou casquette couvrante sur le cou
Anti Moustiques INDISPENSABLE ; nous en trouvons sur place très efficace dans les super marché de Panama.
Adaptateur de prise électrique
Duvet fin
Bâtons de marche

Pharmacie

Nous vous recommandons d’apporter vos médicaments :
Médicaments personnels
Anti douleur type Paracétamol
Anti diarrhéiques
Traitement antibiotique à large spectre
Anti fongique pour les pieds
Pansement intestinal
Crème solaire à forte protection pour les lèvres et la peau
Collyre pour les yeux
Crème hydratante pour le traitement des brûlures superficielles (ampoules et coups de soleil)
Bande élastique adhésive,
Pansements adhésifs et compresses désinfectantes
Pastilles purifiantes pour désinfecter l’eau
Répulsif anti-moustique
créme apaisante pour les piqures
anti staminique
Double peau pour les ampoules

Budget sur place

Il est préférable de vous munir de dollars en petites coupures. Le change s’effectue dans les banques, les bureaux de change et les hôtels seulement à panama city. Il existe quelques distributeurs dans les grandes villes et aux aéroports internationaux.
Budget à prévoir pour les pourboires, les boissons et repas non compris : 100 $

petit garçon à armila.